Si t'aimes, Tu clics !


mardi 16 avril 2013

Samba N'DIAYE

Aujourd'hui, on va se pencher sur un buteur. Le genre de buteur qui nous fait péter un plomb devant notre télé, et qui nous fait gueuler que l'on est pas plus mauvais que lui. Ce mec, né à Dakar, se forme à Anderlecht avant de filer à Metz, puis Beauvais, où il découvre les matchs des "grands". On est en 91', 1 saison suffira à l'envoyer à Lille, puis Metz de nouveau, pendant 3 ans. 64 matchs, 3 buts, c'est assez pour le dégager fissa. Il échoue à Sainté, fait la meilleure saison de sa carrière, 19 pions sur 41 présences. Il file à Nantes, retombe dans ses travers, revient chez les verts, est encore plus nul, alors il retourne à Nantes. Ces aller retour sur 2 ans lui permettent de scorer la bagatelle de 0 but. Joli coup ! Il va ensuite trainer son spleen de Amiens à Ajaccio en passant par les chamois de Niort. Un bref passage à Al-Nasr, puis fin de la blague. Samba N'diaye, c'est pas le carnaval.

Il fut un temps, Nantes était un grand de France.
Et recrutait des types qui allait causer sa perte.

1 commentaire:

  1. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer