Si t'aimes, Tu clics !


jeudi 21 février 2013

Maxim LEVITSKY

Aujourd'hui, on se penche sur un gardien de but. Ukrainien, il joue dans sa profonde contrée, quand à l'orée de la saison 2000/2001, Saint-Etienne le sollicite. Pourquoi ? Ce frêle bonhomme, taillée comme une allumette, pas meilleur que les autres gardiens, ne restera que jusqu'en décembre. Le temps de 15 matchs. Il est en effet l'un des personnages centraux de la fameuse affaire des faux passeport. Parce que oui, il avance un passeport Grec... Il sera viré pas l'ASSE, qui l'avait pas vraiment joué fine sur ce coup-là... La tige va alors se perdre en Russie, jusqu'à finir en D3. Maxim in the Levitsky with diamond.

En même temps le passeport Grec...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire