Si t'aimes, Tu clics !


dimanche 24 juin 2012

DENILSON Martins Nascimento

Aujourd'hui, Brésilien. C'est prometteur, vu que l'attaquant auriverde débarque en 97' du PSV à Paris. Et qu'il a Nascimento dans son nom... Des signes qui ne trompent pas. Ben.. Euh... Si en fait. Le bougre est en dessous de tout. Et ne tarde pas à se tirer, direction le Pourtougal, au milieu des lamas du club de Uniao. 1999, le cirque est finit, le voilà qui fait prendre à sa carrière un virage doré. les Emirats lui file des pétrodollars, lui il tente tant bien que mal de scorer un chouïa.... 05', après 3 clubs différents, bonjour le Mexique. Le temps d'une saison, faut pas pousser, parce que il reçoit un contrat en or de Corée du Sud. 2010, des buts et 2 clubs plein de nouilles, et puis l'appel du large. Large portefeuille. L'Ouzbekistan. A 35 ans, il retourne au pays, dans les bas fonds. Denilson, nom d'auteur.

Le gai luron.
Toujours se méfier d'un Denilson dans le foot.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire